Qui êtes-vous ?
Votre adresse Email ?
Votre message :
Question anti-spam :
Quelle est la couleur d'une pomme rouge ?
( What color is a red apple ? )


( Seuls le texte et la question anti-spam sont obligatoires )


Page : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179


Ginette, Claudia, Luciana, Maeva, Elisabeth, Sylvie, Irène, Claude, Pascal, Eugénio, Marc, ma chère soeur et mon cher beau-frère, merci de tout coeur !

Jean-Pierre21:40:17 le 28/03/2015


Mon message de l'an passé resté sans écho ? Des craintes pour le moral. Aujourd'hui, allez donc savoir pourquoi, je me sens poussée vers ton site et... quelle bonne nouvelle, te voilà reparti et habité d'une philosophie différente. Ah le chemin, quelle grande leçon d'humilité. Bonne route mon ami, que toutes les ondes positives t'enveloppent. Amitiés.
Claudia de Villar de Mazariffe

claudia de villar de mazariffe13:15:36 le 28/03/2015


Coucou, profite bien du soleil tout en restant prudent (ici il fait bien encore humide!)
On t'embrasse bien fort JP et moi

evelyne develay08:22:42 le 27/03/2015


une petite pensée à toi qui a commencé ta marche.
Je suis en train de préparer mes vacances 2015. Au programme rando de 12 en Autriche (Lechtaler Höhenweg) avec partie de l'E4 ;)

Baci

maeva22:34:29 le 26/03/2015


Une ouverture en « forme » de venus …..Callipyge
ça laisse rêveur...
Y'a pas d'lézard, j'suis vert !

_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_

La naissance d'Aphrodité

Avant tout, le Chaos enveloppait les mondes
Où roulaient sans mesure et l'Espace et le Temps ;
Puis Gaia, favorable à ses fils les Titans,
Leur prêta son grand sein aux mamelles fécondes.

Ils tombèrent. Le Styx les couvrit de ses ondes.
Et jamais, sous l'éther foudroyé, le Printemps
N'avait fait resplendir les soleils éclatants,
Ni l'Eté généreux mûri les moissons blondes.

Farouches, ignorants des rires et des jeux,
Les Immortels siégeaient sur l'Olympe neigeux.
Mais le ciel fit pleuvoir la virile rosée ;

L'Océan s'entr'ouvrit, et dans sa nudité
Radieuse, émergeant de l'écume embrasée,
Dans le sang d'Ouranos fleurit Aphrodité.

José-Maria de HEREDIA (1842-1905)

http://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/poemes/jose_maria_de_heredia/la_naissance_d_aphrodite.html

enniop21:18:05 le 26/03/2015


Page : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179